Google dépose un recours pour annuler la décision de l’union européenne

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

En juin dernier, après sept ans d’enquête l’union européenne annonçait la sanction infligée au géant de la technologie Google, une amende de 2,42 milliards d’euros soit près de 1 340 milliards de FCFA pour abus de position dominante.  Comme il fallait s’y attendre, Google a déposé purement et simplement un recours en annulation devant la Cour de Justice de l’Union Européenne pour contester cette décision.

 

A l’annonce de la sanction, la commissaire européenne chargée de la concurrence Margrethe Vestager déclarait : «Google a empêché les consommateurs européens de bénéficier d’un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l’innovation», en pointant du doigt les services du comparateur de prix Google Shopping. Sous réserve de modifier ses pratiques préférentielles jugées déloyales par l’Europe dans un délai de 90 jours, Google s’exposait donc à d’autres sanctions financières. Cet ultimatum prendra fin en réalité le 28 septembre ; mais d’ores et déjà Google annonce les couleurs du combat judiciaire qui démarre en demandant tout simplement une annulation.

 

Une stratégie de temps et d’argent 

En déposant un recours en annulation, Google entend ralentir au maximum la procédure engagée par l’Union européenne. Et pour cause, l’examen de ce recours devrait prendre au moins un an et demi, voire deux ans, selon la Cour de justice de l’Union européenne. Toutefois, ce recours n’étant pas suspensif, Google devra obligatoirement s’acquitter de la somme réclamée par Bruxelles.

Poursuivre la lecture sur Frenchweb !

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *