Google et HTC : allons-nous vers un nouveau « Motorola Deal » ???

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Il y a six jours le web apprenait la cession d’une partie des activités de HTC à Google pour 1.1 milliards de dollars en numéraire.  On se souvient dans le même registre presque de l’acquisition de Motorola en 2012 pour 12.5 milliards de dollars. La question est donc : l’histoire se répétera-t-elle ???

 

Pour la petite histoire, après le rachat de Motorola par Google en 2012, Google a été obligé de revendre Motorola à Lenovo en janvier 2014 pour 2.91 milliards de dollars soit presque 5 fois moins cher en à peine 2 ans. Sauf miracle, ces informations révèlent bien une opération onéreuse et malheureuse pour Google (Alphabet). On est d’accord sur le fait que Google et les GAFA sont des entreprises très liquide qui dégagent assez de bénéfices pour couvrir leurs pertes mais en management il est inacceptable voir inconcevable de refaire 2 fois les mêmes erreurs dans une même entreprise en 5 ans d’écart.

THERESE POLETTI pense qu’il s’agit de 2 situations différentes et deux acquisitions différentes dans le fond. Une analyse que nous partageons en vertu des hypothèses publique connues à ce jour. Donc toutes les chances sont réunies pour que Google soit plutôt cette fois si le plus grand bénéficiaire de cette opération. Les plateformes boursières à l’annonce de la nouvelle du rachat ne se sont pas affolées car la plus part des conseillers de wall street ont encore en mémoire le Motorola Deal. Les données boursières au coir de l’annonce : Alphabet GOOGL, -0,95% GOOG, -0,81% de clôture des actions avec un bond de 0,1% alors que l’indice S & P 500 SPX, -0,22% a diminué de 0,3% et l’indice composite Nasdaq COMP, -0,88% a diminué de 0,5%.

La faiblesse de Google sur le marché des Smartphones avait double facteurs que Google avait du mal à rattraper. Il s’agit de l’avance des autres acteurs du secteur sur les brevets et sur la maitrise du matériel (composants) des Smartphones.  Le rachat de Motorola était donc pour ainsi dire orienté brevet. Toutes les attentes de Google(Alphabet) avec cette acquisition n’avaient pas été atteintes fautes de maitrise des technologies (en quelques sorte). Aujourd’hui le rachat de HTC est en partie une acquisition ayant pour but le renforcement matériel via un recrutement massif de plus de 2 000 ingénieurs de HTC travaillant à plein temps sur les technologies de Smartphones.

 

« Lorsque Google a acheté Motorola, cela a mis en colère tous les joueurs de matériel Android, donc LG 066570, -2,97%, Samsung 005930, -3,66%, HTC, nommez tous, ils disaient tous: ‘Vous venez d’acheter un concurrent, maintenant nous sommes en compétition et Motorola va commencer à démarrer le logiciel car il peut se marier sur le matériel et les logiciels plus rapidement « , a déclaré Fieldhack jeudi. L’accord de HTC est un autre que d’autres fabricants basés sur Android seront probablement plus compréhensifs.

L’intégralité de l’analyse sur Market Watch !

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *