1 seul MTN money pour le Rwanda et Ouganda – Mobile money en Afrique

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Les filiales Rwandaise et Ougandaise du groupe Sud-Africain MTN viennent de concrétiser la fusion de leur service mobile de transfert d’argent.  Une année après l’annonce, l’interconnexion de MTN money Ouganda et Rwanda vient d’être concrétisé. Le marché du mobile money va connaitre une impulsion supplémentaire, sans compter le potentiel de développement de MTN money qui vient de grimper. Face à orange money, M-PESA et autres, une interconnexion des 16 représentations africaine de MTN pour leur MTN money donnera au groupe un positionnement stratégique très intéressant. « La technologie nous aide à éliminer les frontières nationales, ce qui permet un monde de services financiers sur mobile et numériques unifié. Nous sommes ravis d’offrir une solution qui améliore encore l’atteinte de cette finalité. Nous espérons aussi que nos clients trouveront en cette nouvelle solution un moyen plus facile, rapide et plus pratique de transférer des fonds à l’échelle internationale », Phrase Lubega directeur de MTN Ouganda.

Situation du marché africain du mobile money :

On impute à l’Afrique au moins  80% du volume des transferts en mobile money. En 2014 l’utilisation des solutions de Mobile money en magasin avait atteint un taux de pénétration de 0,5 % (enquête sur plus de 450 millions d’utilisateurs avec NFC – source Deloitte Afrique). La même source prévoit une croissance de 5% de cette attitude client sur le continent pour 2015. De façon générale, en Afrique les services de transfert d’argent mobile constituent le point le plus dynamique de la finance sur tout le continent avec une utilisation globale estimé à 52% sur tout le secteur.

Pour rappel, l’Afrique est la région du monde où le taux de bancarisation en général est faible et même pour les détenteurs de comptes, l’utilisation des services de transfert de fond n’est réservée qu’à une certaine poignée de consommateurs. C’est déjà cette raison qui dans les premières années 2000 à faciliter le positionnement des services de transfert comme Western Union et autres. C’est encore la même raison qui cette fois couplée aux besoins de simplicité et de rapidité que le marché du transfert Mobile ou Mobile money en général se porte bien. Quelques indicateurs du dynamisme des marchés de mobile money en Afrique :

  • Plus de 90 services de mobile money pour 54 Etats (chiffres 2013) ;
  • Ouganda et Kenya : le mobile money a une pénétration de plus de 50% ;
  • Sénégal et Afrique du sud : le mobile money a une pénétration de plus de 25% ;
  • M-PESA au Kenya dépasse les 5 milliards de dollars en transactions annuelle pour un peu plus de 28 millions d’abonnés mobile, tant disque le Nigeria ne réalise qu’autour de 25 millions de dollars pour ses plus de 170 millions d’abonnés;
  • Au Cameroun, en RDC, au Gabon, au Kenya, à Madagascar, en Tanzanie, Ouganda, Zambie et au Zimbabwe ; il y a plus de comptes mobile money dans ses pays que des comptes de banque classique.

Schémas illustratif du service de M-PESA :

m-pesa - mobile money afrique

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *