+ 4% pour Maroc Télécom en 2017 grâce à Internet Mobile et à la Data

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

L’opérateur Maroc Télécom a réalisé pour cette année 2017 un résultat net part du groupe (RNPG) ou  part du bénéficie net du groupe dans les comptes consolidés de 5.8 milliards de DH soit 336.51milliards de FCFA l’équivalent de plus 500 millions d’euros. Tout un groupe porté par une forte croissance de l’utilisation de l’internet mobile et des datas.

Une croissance du groupe qui se confirme et qui s’installe en tendance. C’est aussi cela qui justifie la volonté du lead management de maximiser les investissements en 2018 pour soutenir la croissance et booster certainement la consommation. En effet l’année 2017 n’est que la suite logique de 2016 où le groupe a affiché une nette amélioration de son parc pour atteindre 54 millions de clients.  Cette même année, le groupe dépasse ses objectifs de stabiliser son chiffre d’affaires et connait une hausse de 3.3% par apport à 2015 ce qui lui donne un résultat de 32.5 milliards de dirham soit 1885.61 milliards de FCFA. Il faut retenir que cette hausse de 2016 est largement portée par les résultats hors royaume des filiales qui réalisent plus de 9.4% de hausse. Le cumule des résultats hors territoire  atteint les 15.3 milliards de dirham soit 887.69 milliards de FCFA.

L’activité de Maroc Télécom est largement portée par la 4G en 2017, c’est ainsi que le groupe envisage de nouvelles licences. Le chiffre d’affaires consolidé de l’opérateur a atteint en 2017  34,9 milliards de DH soit 2024.86 milliards de FCFA, en baisse de 0,8% par rapport à 2016. À l’international, Maroc télécom a réalisé 15,7 milliards de DH soit 910.90 en FCFA, une progression de 2,7% par rapport à 2016. Ces performances ont permis à l’assemblée générale de fixer un dividende de 6,48 DH pour chaque action. Celui-ci sera mis en paiement à partir du 5 juin 2018. L’année 2017 a été marquée par un fort engouement pour l’internet mobile. Celui-ci se traduit par la hausse de la pénétration Data à 51%. Pour 2018, Maroc Telecom prévoit une stabilisation des tarifs des terminaisons d’appels mobile et de lancer un projet de câble à fibre optique international sous-marin.

 

Dans tout le continent, l’internet mobile tire les résultats des Télécom vers le haut. Au fur et à mesure que les Smartphones s’introduisent dans le quotidien des africains et que l’internet se démocratise ; les usages s’intensifient. Il est donc clair que l’internet mobile et les data restent des marchés à conquérir en Afrique. Le souhait est et il le restera toujours, nous souhaitons que vraiment ce soit des investissements africains par les africains et pour l’Afrique. Ce n’est qu’ainsi que les technologies de l’information contribueront durablement à éradiquer la pauvreté dans notre continent.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *