Chrome va empêcher certains sites d’indisposer – volume sonore

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Combien de fois avez-vous déjà été surpris par une musique qui sort de nulle part avant de constater que cela vient d’un onglet de navigation que vous avez ouvert ? Le déclenchement automatique des données sonores et Vidéos pendant la navigation pose un vrai problème pour la navigation. Le problème n’est pas seulement celui de l’internaute concerné mais cela affecte aussi son environnement. Vous êtes dans un Cyber café et sans s’y attendre une sonorité gênante se déclenche et tout le monde vous regarde.

Chrome a désormais décidé de combattre les sites web qui sont en « auto play ». On ne sait pas si la mesure concerne aussi YouTube mais désormais les sites avec des lancements automatiques seront exécuter avec réserve sur le navigateur chrome. Dans la version développement en cours, Chrome fait plus que mettre une icône pour illustrer l’onglet qui bavarde, il ne lance le son que si l’onglet en question est ramené au premier plan par l’utilisateur actuel du navigateur. La date de distribution de masse de cette fonctionnalité sur la version grand public du navigateur n’est pas encore connue mais déjà François Beaufort de Google défend la fonctionnalité en mettant en avant la vertu de réduction de l’emploi des ressources de la machine.

L’optimisation continue de Chrome :

La navigation web est un marché stratégique pour les navigateurs web. Chrome, Explorer, Opera, Safari et Firefox se battent pour détenir la part de marché la plus significative. Explorer s’appuie sur son système d’exploitation (Windows) pour rester premier et Chrome a su se constituer une place de challenger grâce à sa capacité à séduire les internautes par ses fonctionnalités. Une des principales remarques faites à chrome était son utilisation des ressources. Ainsi des actions comme celle-ci (maîtrise des « auto play ») rentrent dans la politique d’optimisation du navigateur de Google.  Celle intervient après des une réduction de moitié de la consommation du processeur, une meilleure réactivité des onglets, une consommation réduite d’énergie, …

Avantage pour le marché Africain :

Les initiatives allant dans le sens de Chrome pour les navigateurs sont pour le marché de l’IT en Afrique une réponse à un besoin réel. En effet à part le problème d’autonomie qui est directement lié à celui des ressources énergétique qui réduit directement la consommation d’internet par les pays africains, les environnements de navigation aussi. Beaucoup sont encore les africains qui accèdent à Internet soit dans des lieux publics (cyber, bureaux, … ) et le déclenchement sonore était vraiment un facteur très dérangeant dans nos quotidiens. Avec une telle fonctionnalité sur nos Chromes, il sera plus aisé certainement de surfer sur le web !

 

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *