Le réveil numérique déjà enclenché par le Rwanda

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Le réveil de l’Afrique numérique est déjà largement enclenché par le pays de Paul Kagamé, le «président numérique ». Il y a quelque semaine une délégation conduite par la fondation BantuHub visitait ce siège africain de l’innovation technologique. 

Le réveil numérique au pays du «président numérique ».

Le Rwanda est dans, l’innovation  pragmatique nécessaire qui répond aux problèmes du quotidien de sa population. En effet le «pays des mille collines»  se concentre  sur les nombreux problèmes que vivent la population, en tirer des solutions pour en faire des opportunités de forte créativité:

  • Comme créer des applications qui améliorent la sécurité dans les transports de biens et de personnes;
  • Permettre aux agriculteurs de vendre leurs productions aux meilleur prix, aux habitants des zones reculées de rester informés même sans internet;
  • etc …

Les rwandais ont pris conscience du pouvoir du numérique pour répondre à de vrais défis des temps présents et futurs. Ces efforts engendrent l’accélération d’un écosystème totalement numérique avec la multiplication des applications mobiles 100% rwandaises dans le but de faciliter le quotidien des habitants.

Cette initiative des jeunes startupeurs  monte au créneau et propose des applications qui répondent de plus en plus aux standards internationaux en termes de qualité et fonctionnalités. Je veux parler du  KLab «KLab est un espace dédié à l’innovation», financé par le gouvernement et des organisations internationales, …

Le président Paul Kagamé rêve de voir le Rwanda devenir la référence en matière de nouvelles technologies sur le continent africain, car pour le moment l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigéria coiffe le Rwanda; mais tous on se demande pour combien de temps encore??? Rappelons nous qu’Il s’agit là d’un projet de développement à moyen terme, «Vision 2020». «Internet est un bien d’utilité publique, au même titre que l’eau et l’électricité», comme il le répète souvent.

L’Afrique est le centre des innovations présentes et futures; à nous africain de faire de cette lecture partagée par tous les experts une véritable réalité pour toutes les couches de notre société.

 

Questions aux Africains:

Qu’en est il des nouvelles technologie de l’information dans votre pays???

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *