La technologie un secteur qui porte tous les autres secteurs en Afrique

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Il est désormais indiscutable que la technologie est un facteur de développement indispensable pour l’Afrique. L’accès aux technologies sur le continent africain ouvre des opportunités de faire évoluer les pays dans les autres secteurs d’activité [d’éducation, de santé, d’énergie et d’agriculture]; il est donc évident que plus l’Afrique s’y met, plus elle se développera.

 

Pour un développement remarquant, une émergence incontournable au niveau international, éclairer les enjeux du numérique en matière d’éducation, de santé, d’énergie et d’agriculture, le continent  doit renforcer sa politique et la gestion de ces projets numériques qui voient le jour afin de promouvoir le développement de la technologie dans l’ensemble du continent. Tout autant que renforcer  la politique et la gestion technologique conduira le continent à une crédibilité et notoriété au niveau mondiale. Ces dernières permettront aux gouvernements des pays d’attirer les bailleurs de fonds pour lancer nos jeunes par des accompagnements financiers.

 

Les investisseurs pour accompagner les jeunes et soutenir les petites entreprises, les développeurs et les créateurs de contenu pour des marchés en expansion. Il peut même arriver  de renforcer la coopération avec les pays pionner de la technologies et promouvoir des échanges pour aborder dans le même sens. Crédibilité et Notoriété sur le plan technologique riment avec le développement et l’émergence de ce secteur phare de ces dernières décennies. Elle pourra cependant engendrer la promotion pour notre continent en tant que consommateur mais également en tant que créateur. L’Afrique est en train de passer de la consommation de technologie à la création de technologie. Accélérer, accompagner et appuyer cet état de faits par des actes concrets et non des discours politiciens et des réunions sans enjeux ; c’est là la clé tant attendus pour le développement du continent.

 

La technologie a un impact très fort sur toute la société, y compris en politique par le déploiement des moyens spécifiques à ce secteur. Il faut donc favoriser l’innovation et la culture de l’entrepreneuriat autour de la technologie dans chaque secteur phare pour le développement; notamment l’éducation, la santé, l’énergie et l’agriculture pour ne citer que cela .

S’atteler aussi à instaurer un contrôle beaucoup plus étroit sur les avancées de la technologie et des créations des jeunes Africains, je veux citer des startups qui sont en lice dans ce sillage de la création de technologie. C’est dans ce contexte que Zuckerberg a déclaré « Ce continent a besoin d’être un futur pôle de la croissance mondiale, pas seulement la croissance africaine. »

 

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneDigg this

Votre commentaire

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *